Bienvenue
à l'atelier
des Fac-similés
du Périgord

Un reportage photographique qui vous invite au cœur de nos ateliers de production.

Découvrez ici le savoir-faire de nos concepteurs, artistes, artisans et techniciens.

Francis Ringenbach

Il détient la vision globale de l’ensemble du processus dans ses multiples étapes. Il accomplit deux fonctions principales :

Celle qui rationalise le processus de fabrication et industrialise tous les postes afin d’atteindre les objectifs et de tenir les délais et le budget.

Et celle qui consiste à diriger la production et à faire le lien permanent entre l’ensemble des membres de l’équipe technique et artistique.

Les Sérruriers

Ils fabriquent l’ensemble des structures métalliques qui soutiennent les parois pendant la période de production.

Ils doivent également fabriquer et adapter les structures sur les parois définitives.

Les Sérruriers

Pour élaborer leur ouvrage avec une précision millimétrée, nécessaire à la bonne réalisation du projet, ils travaillent à partir de dessins conçus par ordinateur.

Les peintres
et plasticiens

Après avoir été préparées, les parois arrivent dans l’atelier de peinture et reçoivent une première couche de pigments naturels pour reproduire la pierre et l’environnement des fresques avec toutes les variantes de calcites et d’affleurements.

Les peintres
et plasticiens

Puis, les peintres copient scrupuleusement les motifs de la grotte originale à l’aide d’un logiciel créé sur mesure à partir des relevés numériques de la grotte. Cette méthode pour caler les formes sur la paroi permet de gagner un temps précieux.

Cette étape est complétée par l’étude d’un constat dans la grotte originale, effectué par l’Etat.

L’étape de la copie est contrôlée et validée par un collège d’experts constitué de conservateurs et de scientifiques.

Les peintres
et plasticiens

Le copiste doit s’adapter au support « On utilise le pistolet, en passant par la patine de fond à l’éponge et au pinceau. Ce qui fait le ton c’est que la peinture se transforme en matière et prend un aspect minéral. On utilise des textures ce n’est pas que de la peinture, par exemple de la calcite concassée avec de la poudre de verre et des pigments pour donner des teintes transparentes. »

Les peintres
et plasticiens

Ils sont issus de formations très diversifiées : beaux-arts, arts appliqués, peinture en décor, restauration d’art et conservation du patrimoine, archéologie, architecture.

Les peintres
et plasticiens

« La difficulté est de retranscrire les couleurs identiques à l’originale. Avec les autres, nous nous accordons sur les fonds et sur les couleurs, il faut que cela soit cohérent et homogène ».

Les résineurs

Ces techniciens sont chargés de prendre l’empreinte de la grotte à l’aide d’un élastomère et de concevoir contre-moules, moules et coques résines afin de réaliser le support de la reproduction de paroi rocheuse.

Les résineurs

« La prise d’empreintes va nous permettre de créer le moule pour le tirage définitif. Cela consiste à recouvrir le travail de la gravure, acryliser la paroi pour qu’elle durcisse comme de la pierre. On passe trois couches : empreinte, renfort et finition.
Il ne faut rien oublier, il faut mettre assez d’épaisseur et revenir constamment dessus.
Il faut être consciencieux, précis et patient. »

Infographie 3D

Ce pôle assiste techniquement le directeur de production.

Il travaille à partir du clone numérique de la grotte et dessine les plans de construction des parois pour l’installation finale sur site.

Il fait le lien entre les techniciens métalliers et les résineurs.

L’atelier des Fac-Similés du Périgord repose sur une équipe de professionnels aguerris, aux compétences multiples.

Actuellement, 34 personnes,

22 peintres
plasticiens,
7 techniciens
serrurerie et résine,
1 spécialiste
Conception Assistée par Ordinateur,
3 pilotes projet et
gestion d’entreprise,